3 ans plus tard, vlà enfin le tome 8 "Ex, drague & rock n' roll"!!!

Malgré un bon tome 7 dans l'ensemble... la guérison miracle d'Albin et comme quoi il a manipulé 11 fille avant Karine furent des "jumping the shark" qui m'ont un peu agacés et scrappés 1/3 de l'album. J'avais donc des attentes pour le tome 8 pour voir si les auteurs allaient se surpasser ou faire d'autres failles. Verdicte: le tome 8 est très bon et un sans fautes! Les 3 pestes nous font plongé dans diverses émotions et l'attente en a vallu la peine!

Court synopsis

Rien ne va plus pour Vicky; ses parents maintenant ruinés et séparé... elle et Will habitent avec Jenny et sa famille, ce qui n'aide pas puisque Jenny est un peu responsable des malheurs de Vicky. Jenny, elle, est préoccupée par la perte d'Hugo; elle l'aime énormément mais refuse toujours d'être vu publiquement avec lui et celui-ci est lassé de cette attitude. Quant à Karine... elle et les Albinos ont enfin signés et travaillent fort sur leur disque professionnel, ce qui n'est pas de tout repos avec le deadline et Les Underdogs, groupe rival qui les talonnent pour devenir le groupe révélation de l'année (avec leur chanteur vedette Xander).

Zing-a-ling

Les nombrils est principalement basé sur la vie adolescente au lycée. C'était donc un pari risqué pour Delaf et Dubuc d'aborder l'univer de l'industrie musical sans y avoir vécu. Mais j'ai trouvé que c'était bien écrit et dessiné. J'imagine que les biographie/filmographie de groupes rock et téléréalités musicales ont été leur principales influences.

Albin

Moins pire que dans le tome 7, Albin reste quand même un peu chiant dans ce tome. Constament en train de sermoner Karine sur ses décisions et ses motivations au sein du groupe... il semble ignorer que les autres membres (incluant lui même) ont l'air plus motivés à gagner un trophé qu'à faire un monde meilleur (même si l'un empêche pas l'autre). Ceci étant dit, Albin reste un personnage intéressant qui gagne à évoluer dans les prochain tomes. 

Dark Karine

Karine évolue une 2e fois. Une Karine plus fonceuse et déterminée qui va jusqu'à cogner pour arriver à ses fins. Des fans sont partagés sur ses décisons et actions d'un point de vue moral (jugeant que Karine devient trop méchante), mais je crois que la description de la nouvelle Karine correspond à celle que Chuck Jones donnait à Bugs Bunny: Ce n'est jamais celui qui part la bagarre, il faut qu'il soit provoqué avant de répliquer. Même si Bugs peu se montrer cruel, c'est seulement envers ses détracteurs. Cette description de caractère correspond bien avec la nouvelle Karine et comment elle réagis avec Xander; Au début, Karine est charmé par Xander et est prète à compétitionner franc jeu avec lui, mais découvre qu'il est malhonnète et cherche a voler la vedette aux Albinos honteusement, ce qui pousse Karine à réagir. Hâte de voir comment Karine va controler ce côté sombre de sa personnalité.

Vicky

Si on peut comparer Karine avec Bugs Bunny, Vicky est pas mal pareil à Daffy Duck: Egocentrique, narcissique, constament à la recherche de gloire/fortune/admiration... n'hésite pas à éliminer la concurence pour y parvenir et ça fini par lui retomber sur le nez. 

Source: Externe

J'admet au début avoir été déçu que Vicky régresse au stade de poufiasse malgré les leçons tirés des derniers tomes, mais avec la chute de sa vie familiale, le blâme envers Jenny et le besoin d'impressionner sa mère... c'est compréhensible et ça montre que Vicky est un personnage complexe qui a besoin de plus de temps et d'effort pour transsiger. En passant, chapeau pour la face de Vicky à planche 284-A qui me rappelle l'un de mes fanarts d'halloween (celui de l'exorciste).

Jenny 2.0

Même si les mésaventures de Vicky et Karine sont intriguantes... Celle de Jenny vole la vedette! Jenny est celle qui avait le moins évoluée physiquement et mentalement. j'ai beaucoups aimé le parcours qu'elle a dans ce tome; voir Jenny délaissée, confrontée à des obstacles et sortir de sa zone de comfort en tant que canon écervelé.C'est un changement drastique qu'elle a à la fin du tome, mais c'est un look qui lui va bien et qui va surement s'embelire dans les prochains.

Nouvelles venues

-Lara: Nouvelle amie de Vicky et qui agit pratiquement comme une Vicky#2. Il y a quand même plusieur filles du lycée qui agissent en pétasses, mais ce qui distigue Lara est qu'elle s'assume complètement et qu'elle accepte facilement d'être le faire-valoir de Vicky pour être populaire et adulée. J'ai l'impression que Lara va trahir Vicky dans le prochain tome.

-Winnie (nom officiel?!): Personnage peu présent (genre 2-3 planches) mais qui a joué un rôle important dans l'histoire de Jenny (et qui apparement sera présent dans Les Vacheries). Semblait être une bonne amie d'Hugo mais l'identifie en tant que "ptit gros". Future nouvelle amie de Jenny? Qui sait!

Prévision pour le tome 9

La fin de la série arrive bientôt (2-3 tomes), j'espère que les auteur seront capable de faire progresser leur personnages sans rusher ou couper les coins ronds. Le tome 9 va surement focusser sur Vicky qui devra définitivement s'émanciper du jugement de ses parents et des autres. Aussi, même si Jenny a réussi à avoir un happy ending au tome 8... elle va devoir s'ajuster à un nouveau mode de vie. Les auteurs parlaient aussi de ramener son père au t.8...ça pourrait intéressant de ramener cette idée pour le prochain tome, question de développer d'avantage Jenny et d'en connaitre plus sur son passé. Pour Karine, en plus du travail que représente une tournée internationnale... ya aussi le poid de s'éloigner de sa famille et amies.